En fait, c'est une pensée philosophique <l'entéléchie> de Aristote qui m'a pénétré et révélé :

LE MOUVEMENT PAR LEQUEL LA MATIERE PREND UNE FORME ET TEND A UNE FIN

Je passe sur la longue formation de l'enfant, de l'ado, de tout être humain : sport, écoles littéraires et artistiques, tous moyens connus physiques et spirituels.

Enfin adieu les profs, bonjour les entreprises, les stages, le compagnonnage... Ce fut les années 1954 à 1960, la course aux salons, aux galeries avec un certain succès mais les félicitations ne font pas la bonne soupe . Alors, ayant beaucoup de temps, je trouve professeur et j'acquiers une nouvelle passion : la restauration des peintures (huiles - tempéras - aquarelles - fresques). 

CE FUT MA PRISE DE CONSCIENCE LIBERTE CREATRICE PAR LE MOUVEMENT.


En mai 1968, j'installe mon atelier : Architecture et décoration, restauration de peintures. Je n'ai plus de temps pour faire des taleaux mais cet atelier m'ouvre les châteaux, les églises, les hôtels particuliers, les belles demeures et des clients qui deviennent des amis.

Travail extraordinairement intéressant. Mais c'était depuis 1968... Alors en juillet 2011, STOP au travail professionnel et maintenant Recherche//Peintures//Expositions et ce sera 

LA CREATION, LA LIBERTE, L'ACCOMPLISSEMENT PAR LE MOUVEMENT

 

Bien amicalement, je pense que c'est mieux que l'habituel CV. j'attends votre avis.

MERCI

Hubert CARETTI

 

Dernières créations

/oeuvres/le-signe