Pourquoi la peinture à la cire

 

Cette technique à peine abordée par PLINE est magistralement définie par le COMTE DE CAYLUS  dans son mémoire lu à l'ACADEMIE DES BELLES LETTRES en 1755 à GENEVE.

Cette peinture nous offre une exaltation et une transparence peu commune des couleurs avec une stabilité totale dans le temps, les pigments étant fixés dans la cire qui ne jaunit pas et l'oeuvre ne nécessite pas de vernis de protection (expérience personnelle : toiles en 1957).

On peut trouver tous les détails de la fabrication et de l'application de cette peinture dans le FAC SIMILE de l'ouvrage du COMTE de CAYLUS chez EREC editeur, 68 rue Jean Jaurès à PUTEAUX.

 

J'ai adapté cette technique

 

Peinture à l'encaustique par CAYLUS (sur FAC SIMILE)

MA TECHNIQUE : Début de la toile

  • Préparation du support : toile ou bois de préférence une couche d'acrylique blanc mat poreux (sur médium, c'est mieux).
  • Dessin au fusain et mise en place de la couleur par frottis : pigments en poudre ou pastels maigres.
  • Une fixation légère, au pulvérisateur, de cire très liquide (essence de térébenthine rectifiée).
  • A plat, chauffer le bois ou la toile à 50° environ.
  • Appliquer au spaltère large une couche de cire blanche tendue et gardée à 50° environ.
  • Ainsi les couleurs sont fixées.

 

Peinture à la cire par CAYLUS (sur son FAC SIMILE)

MA TECHNIQUE  (Finition de la toile)

  • Préparation des cires teintées dans de petits godets. Cire blanche en paillettes ou en plaques, chauffée et amenée à la consistance voulue par adjonction de térébenthine rectifiée.
  • Mélange avec les pigments actuels broyés à l'huile.
  • Travail au chevalet (comme toute peinture à l'huile) avec couteaux et pinceaux.
  • Les peintures préparées en petits godets peuvent être réchauffées (bain marie) ou simplement diluées.
  •  Liant employé : Cire 15 % - Essence térébenthine 83 % - cristalisateur 2 %.

 

En conclusion

Cette peinture à la cire offre, outre une vision où la violence et la douceur peuvent être mélées , une matière envoutante : C'est pourquoi, j'ai parlé de symbiose avec le peintre et désormais pour moi, cette peinture à la CIRE est irréfragable.

 

Dernières créations

/oeuvres/le-signe